expositions

24/5 au 2/9

Esperluette

Alizée Warnier

Esperluette ou la création et la présentation d’un spectacle issu de la rencontre entre de jeunes circassiens et des adultes porteurs de handicap de l’Ecole de Cirque de Marchin. Six jeunes des ateliers extrascolaires et six adultes des ateliers handicirque se rencontrent autour de leur intérêt commun pour le cirque pendant toute une saison. Ensemble, ils ont créé en mai 2018 un spectacle unique où chaque singularité est mise en valeur.

9/9 au 1/12

CHASSEPIERRE

UNE FESTIVAL LOIN DES CLIchés

Expo collective

Inscrire la rue dans le rural. Faire prendre à un art urbain la clef des champs, afin qu’elle ouvre des portes entre des univers très différents. Par le divertissement, à travers des spectacles éphémères, établir des liens durables, des rencontres, des réflexions, des créations originales. Depuis 46 ans, avec l’énergie de l’espoir, le Festival International des Arts de la Rue de Chassepierre s’attelle à ces projets, loin des clichés, même si les 16 clichés exposés aident à en retracer l’histoire… 

2/12 au 9/2

ESAC

Expo collective

Dans un monde où le média prend de plus en plus d’ampleur, l’Ecole supérieure des arts du cirque s’efforce de rester dans une recherche active de l’imagerie circassienne, un processus parallèle à celui des projets collectifs et des projets personnels des étudiants. Un arrêt en images sur le cirque d’aujourd’hui rassemblant des clichés de différents photographes ayant capturé le temps à travers leurs objectifs.

10/2 au 20/4

la PISTE AUX ESPOIRS

Expo collective

Du concours au festival, cinq sensibilités photographiques témoignent de la Piste aux Espoirs, festival de cirque bien connu se déroulant tous les deux ans à Tournai. Des incises littéraires d’élèves d’écoles primaire produites lors d’ateliers avec Françoise Lison-Leroy sont glissées parmi les clichés de Fabien Foxoloti Debrabandere, Benoît Dochy, Barbara Moonkovitch, Francis Rigaux et Gordon War. 

21/4 AU 24/5

TROTTOLA

Titoune

Artiste du Cirque Trottola, Titoune se passionne pour le graphisme et les techniques du collage. Matej Forman a réalisé des dessins de Campana lors de la programmation du spectacle à Prague en juin 2019. Denis Grégoire et Christelle Vanwolleghem ont photographié Trottola à de nombreuses reprises. Ces trois regards seront exposés sur les murs de Latitude 50 à l’occasion du spectacle Campana à Marchin.

25/5 au 6/9

SOUS LES CIEUX D’AUTREs étoiles

Photo Club de Marchin

Le Photo Club de Marchin a capté des moments de montage et démontage de chapiteaux des compagnies programmées à Latitude 50 cette saison, mais aussi les intérieurs des chapiteaux d’aujourd’hui et d’hier. Ces passionnés de la photographie ont également suivi les débuts de la construction de la nouvelle infrastructure circassienne à Marchin.

Toute cette saison

FLORilège de saisons

Denis et Christelle Grégoire

Un bout de mur du Bistro toute la saison pour Denis Grégoire et Christelle Vanwolleghem, nos plus fidèles photographes y présentent leur travail. Une petite surface pour faire écho des spectacles programmés en ressortant quelques photos qui retracent les moments forts de Latitude 50.

photographes associés

Denis Grégoire et Christelle Vanwolleghem

Photographies à la gomme

Associés au projet depuis ses premiers moments, ces deux photographes occupent une place particulière dans l’histoire de Latitude 50.

Nous cherchions un thème photographique et Latitude 50 inaugurait sa première saison. Nous avions l’idée de photographier les spectacles et la rencontre avec le clown Bonaventure Gacon séduit par le projet fut notre point de départ. On ne se rendait pas compte de la difficulté technique des prises de vue mais les rencontres et les liens que l’on a tissés en valaient vraiment la peine. Beaucoup d’autres artistes et compagnies ont suivi toujours curieuses de découvrir la lecture que nous allions faire de leur spectacle, souvenirs éternels.

Nous avons donc développé au fil des années cette technique de photo noir et blanc qui nous a apporté beaucoup de liberté d’interprètation.  C’est la technique de la gomme bichromatée, procédé à l’origine de la photographie et qui se caractérise par ce côté gravure, ces bords peints et ce noir mat, profond et chaud, inégalable.

Voici donc pour votre plus grand plaisir, autant que le nôtre, une sélection, florilège des meilleurs instants offert par les artistes et qui s’enrichira encore et encore au fil des saisons.

Denis Grégoire