Loïc Faure

( BE )

Loïc Faure est jongleur, un acrobate au regard clownesque, un Homme de Cirque, un personnage de jeu, timide ou fou, drôle et décalé, un « cascadeur de balle ».Enfant du Périgord, d’origine basque-espagnol, breton et yougoslave, il a rejoint le plat pays pour achever sa formation à l’École Supérieure des Arts du Cirque de Bruxelles. Son parcours sportif (Rugby, Athlétisme, Escalade…) et sa formation artistique (ESAC,  école  de  cirque  de Bordeaux, Théâtre Gestuel et Mouvement à Angers) lui ont permis de développer une technique singulière qui allie la fluidité du mouvement et la théâtralité du corps. Depuis, il ne cesse de vouloir surprendre le public, de partager une folie joyeuse et généreuse. Il fonde la compagnie Loïc Faure en 2013 à Bruxelles pour mener ses propres projets. Après la création d’un solo Hom(m)en 2015, Loïc Faure poursuit ses expérimentations scéniques autour de la problématique des limites, des cases dans lesquelles on range, des boîtes qui enferment, des cages qui parfois libèrent, avec son deuxième spectacle CLOS(novembre 2018), une pièce pour trois acrobates et deux musiciens. Parallèlement, Loïc a créé le spectacle Jetlagavec la Cie Chaliwaté (novembre 2015).Il coécrit et interprète, le spectacle Post-Hun solo jonglistique et numérique avec la Compagnie Ikari (France) création 2021/2022.En parallèle de ses projets de création, il orchestre des projets de médiation culturelle d’envergure, répond à des invitations de carte blanche, ou de mise en scène de numéros/spectacles

création

Père

Projet

Je suis devenu père à deux reprises. Désormais parent et artiste, j’ai ressenti l’envie de créer un spectacle sur la parentalité, sur comment ma paternité est venue nourrir ma pratique artistique du jonglage et vice-versa. Dans les manipulations quotidiennes de poussette, de couches ou de biberons, j’ai développé une nouvelle gestuelle circassienne propre à la parentalité. L’exemple peut-être le plus parlant est la poussette avec laquelle j’ai eu l’impression de découvrir tout un nouveau monde ; poignées qui se plient, siège qui se tourne, protection solaire, différentes inclinaisons, la poussette est devenue un élément de notre quotidien, qu’on a appris à maîtriser, ou du moins on essaye… Entre manipulation dansée, parcours et porté, j’ai travaillé avec ce nouveau moyen de transport comme un acrobate découvre un nouvel agrès de cirque.

disciplines

Parentalité
Cirque
Théâtre physique
Jonglerie avec langes
Main à main (poignées) avec une poussette
Manipulation de biberon
Clown lit parapluie

RéSIDENCES

Travail au plateau  > Cirque >  21.06.2021 au 27.06.2021

AIDES à la création

avec le public

Liens