EDO Cirque

( FR )

EDO Cirque est une toute jeune compagnie de cirque formée en 2019 par Léon Volet, Carlo Cerato et Ramiro Erburu avec pour but (nécessité) de créer (inventer) un spectacle (un monde) à partager (offrir) au plus vite.

Le projet, d’abord basé en Italie, a été sélectionné et nommé Lauréat « circusnext » 2019-2020 et compte de nombreux partenaires. Ils ont par exemple reçu la bourse d’écriture cirque de l’association Beaumarchais-SACD. Depuis l’été 2020, la compagnie est administrée, produite et diffusée par Ay-Roop, à Rennes.

Historiquement, ils se sont rencontrés à la FLIC en 2015-2017. De là, Carlo et Léon sont partis au CNAC et Ramiro a continué à faire des feux rouges et des cabarets entre Toulouse et Turin. leur cirque est le résultat et l’expression de notre rapport à sa pratique. Un cirque du désordre qui produit cet excès sur ce que l’on est supposé être. Il n’exclut ni les rires, ni les larmes, ni l’absurde, ni la virtuosité et puisque la frontière entre le trash et le drôle est si mince, nous faisons en sorte de pencher plutôt du côté du rire car nous y voyons une force de révolte trop souvent inestimée. Après tout, si pour Chris Marker l’humour était la politesse du désespoir, n’y a-t-il pas meilleur moyen de lui rendre hommage que de l’allier à la révolte ?

Artistiquement, ils avancent à la manière de chercheurs. Ils font des essais et multiplient les expériences. Depuis le début des fouilles, ils ont excavé des couleurs, du sucre, de la peur, de la tendresse, de la nonchalance, de la crasse, de l’amour (beaucoup d’amour), des fauves, de la sensualité, une bonne dose de mélancolie, une certaine fascination pour le « what the fuck », de la joie et de l’enthousiasme.

Ils font de la variété parce qu’ils ne veulent pas faire autrement, parce qu’ils refusent de faire autrement. Ce qu’ils ont à offrir, c’est leur énergie. Dans la vie, comme au cirque, ils peuvent tout faire et pour l’instant ils sont vivants, alors ils le font.

création

Piñatas d’ont cry

Projet

Piñatas don’t cry est un spectacle de cirque.

Starting point : la vidéo d’un ours brun faisant des saltos sur une bascule verte.

PAF : L’ours est dans les airs. La tête en bas. Il fait un salto. Il tient le coup (malgré la vitesse). Il s’accroche (comme au cirque).

Tout est dans le désordre.

C’est qu’ils sont comme ça : à cheval (mangé par l’ours) entre crétinerie et virtuosité, entre infantilisme et adultisme, entre absurde et sublime (les uns n’empêchant pas les autres d’ailleurs).

disciplines

Jonglage, Équilibre d’objet (glaces à la fraise et plumes de paon), Bascule hongroise, Suspension capillaire, Mât chinois

RéSIDENCES

Travail au plateau > Cirque >  04.04.22 au 17.04.22

AIDES à la création

avec le public

Liens